Bâtiment 12, rue Laurent Schwartz 83160 - La Valette-du-Var

Dentiste La Valette du Var - Esthétique - Facettes dentaires

Dr CARRIER-CLERAMBAULT Pierre

Bâtiment 12, rue Laurent Schwartz 83160 - La Valette-du-Var
Bâtiment 12, rue Laurent Schwartz 83160 - La Valette-du-Var
style5_hp

Parodontologie : soins des gencives et de l'os alvéolaire

La parodontie est la partie de la dentisterie qui est spécialisée dans le traitement du parodonte, c'est-à-dire les tissus de soutien de la dent : la gencive, l'os alvéolaire, le cément et ligament alvéolo-dentaire.

Définition de la parodontologie

La parodontologie est la partie de la stomatologie qui prend en charge les maladies de l'ensemble des tissus qui entoure la dent (parodonte). 

La plaque dentaire provoque souvent les maladies du parodonte. Cette plaque dentaire est constituée de l'accumulation de débris alimentaires et de bactéries à la surface de la dent et sous la gencive. 

Que sont les signes d'une maladie parodontale?

Le saignement des gencives est aussi anormal que si vous saigniez des mains en vous les lavant. Pour contre dans certaines circonstances les gencives peuvent saigner mais de façon très ponctuelle dans le temps, femmes enceintes, périodes des règles (essentiellement lors de perturbations hormonales)


S’il y a Maladie Parodontale le saignement des gencives est le premier signe (suivi le plus souvent par des rougeurs, gonflements et rarement douleurs). Le saignement résulte d’un conflit entre certaines bactéries (qui colonisent l’espace compris entre la dent et la gencive) et votre système immunitaire qui par réaction face à cette petite agression bactérienne va provoquer une inflammation des gencives, ce qui s’observe si l’on ne se brosse pas les dents.
Dans un premier temps il ne s'agit là que d'une inflammation totalement réversible qui disparait à la reprise du brossage ou face à un nettoyage adapté. Par contre certaines personnes vont développer une réelle maladie parodontale qui va se traduire par une gingivite mais également par une fonte de l’os alvéolaire (os qui soutien les Gencives Saines Gingivite dents) et pouvant aboutir à la perte des dents soit de façon lente (parodontite chronique, 20 ou 30 ans) soit de façon rapide (parodontite agressive (quelques années ou mois).

Attention : si le premier signe de la maladie parodontale est le saignement des gencives, ce signe très évocateur peut être absent chez les patients fumeurs.

Les étapes chronologiques de la parodontopathie sont :

  • la gingivite
  • les poches parodontales
  • le déchaussement des dents

  • le stade critique

La gingivite

C'est l'étape ou la plaque dentaire s'accumule, les gencives sont rouges et saignent facilement.

Ce stade est totalement réversible. Son traitement comprend un détartrage, une bonne hygiène dentaire et parfois une antibiothérapie.

 

Les poches parodontales

Lorsque la gingivite persiste, on observe une perte d'attache de la gencive et une résorption de l'os alvéolaire qui entoure la dent due à l'accumulation de la plaque dentaire entre la gencive et la dent. Des poches se forment entre la gencive, la dent et l'os.

Un cercle vicieux se produit alors puisque ces poches favorisent l'accumulation de la plaque dentaire et celle-ci aggrave la résorption de l'os et entraine un cercle vicieux.

De petits abcès responsables d'une mauvaise haleine peuvent apparaitre, les dents ne sont pas encore déchaussées.

Le traitement des poches parodontales consiste à effectuer sous anesthésie locale un curetage parodontal. La gencive est soulevée, nettoyée et  la plaque dentaire et le tartre sont éliminés dans poches et sur les racines des dents…

Ce traitement permet de réappliquer la gencive directement sur l'os après avoir éliminé les poches. Ce traitement n'arrête pas la maladie, il permet d'arrêter son évolution. Seule une hygiène dentaire rigoureuse permettra d'éviter la récidive. 

Un curetage parodontal nécessite systématiquement une couverture antibiotique. 

Le déchaussement

A un stade plus évolué, la résorption de l'os est aggravée car les poches parodontales s’agrandissent. La dent perd son tissu de soutien et les mobilités dentaires apparaissent. La gencive se rétracte ce qui donne l'impression de dents trop longues. 
A ce stade, le traitement comprend aussi un curetage-resurfaçage parodontal. Il permet de réappliquer la gencive directement sur l'os après avoir éliminer les poches. Mais la nouvelle position de la gencive réappliquée sur un os donnera encore d'avantage l'impression de racine découverte alors que la progression de la maladie a été stoppée (ce qui peut poser un problème esthétique).


Ce traitement permet de ralentir et d'arrêter l'évolution de la parodontopathie. Seule une hygiène dentaire rigoureuse permettra d'éviter la récidive. 


Ce traitement permet d'arrêter la progression de la maladie mais ne reconstruit pas l'os perdu. 

Le stade critique

Au stade ultime, les lésions sont tellement importantes qu'il est impossible de proposer une thérapeutique qui permet de conserver les dents. Il devient nécessaire d'extraire. 

Pour conclure, le plus important est la vigilance.

Dernière mise à jour le: 21/05/2020

Article rédigé par le praticien